Archives de catégorie : Hilscher

netLINK : une saga familiale

Bonjour,

Cet article fait suite à l’introduction sur le netLINK.

On trouve sur le site Hilscher une gamme de produits sous le nom générique netLINK. Ces produits sont classés par interface, Ethernet ou PROFIBUS et présentent des caractéristiques assez variées.

Je vais tenter de mettre cette gamme en perspective.

Au commencement était le NL-MPI. Cet équipement offre deux connexions TCP/IP simultanées et une connexion MPI vers un automate. Il permet donc par exemple de programmer d’une part l’automate et de le piloter via une IHM. Il est possible d’accéder à tous les automates du réseau MPI ou PROFIBUS mais un seul automate à la fois. Alimenté par le connecteur MPI ou PROFIBUS de la CPU, il n’est pas possible de l’utiliser si le connecteur ne fournit pas cette alimentation, ce qui est le cas si on le branche sur une CN ou un terminal opérateur. Malgré ces limites, cette génération est encore utilisée lorsque le caractère économique l’emporte.

Vint ensuite le NT 40-MPI aujourd’hui obsolète. Avec un processeur plus puissant autorisant jusqu’à six connexions TCP/IP simultanées et 32 connexions MPI, le NT 40-MPI offre un niveau de performance nettement supérieur et se positionne plus comme un pont de réseau. Alimentation séparée, montage sur rail DIN, connecteur PROFIBUS traversant, sont les autres différences saillantes par rapport au NL-MPI.

Puis le NL 50-MPI. Le dernier né embarque un processeur environ 100 fois plus puissant que celui du NL-MPI ouvrant un horizon de possibilités bien plus large. Jusqu’à 16 connexions TCP/IP, 32 connexions MPI, ISO on TCP (RFC 1006), serveur web pour la configuration, communication inter automates, le tout dans un connecteur PROFIBUS traversant, avec alimentation séparée et connecteur RJ45.

Sur le même matériel, deux autres produits ont été développés.

Le NL 50N-MPI-ATVISE intègre un serveur web dont les pages, générées avec l’outil fourni avec import direct des variables depuis le projet automate, peuvent être vues depuis n’importe quel navigateur.

Le proxy PROFIBUS – PROFINET NL 51N-DPL permet quant à lui d’intégrer un esclave PROFIBUS DP quelconque dans un réseau PROFINET de façon très économique.

Pour terminer, le NT 50-MPI remplace le NT 40-MPI obsolète en sensiblement les mêmes caractéristiques physiques que celui-ci mais avec la fonctionnalité du NL 50-MPI.

Merci pour votre attention.

Cordialement,
Stéphane

netLINK : introduction

Bonjour,

Je souhaite vous présenter un produit assez original dans la gamme Hilscher, le netLINK, une passerelle permettant de raccorder sur Ethernet TCP/IP jusqu’à 32 automates disposant d’un port MPI ou d’un port PROFIBUS avec la fonction de routage MPI ou encore d’un port PPI.

La documentation officielle et les logiciels sont ici !

NL50-MPI

Son originalité tient au fait que c’est à ma connaissance le seul produit Hilscher qui intègre un protocole propriétaire, en l’occurrence MPI, pour communiquer avec les automates SIEMENS.

Hilscher travaille en partenariat avec la société IBH Softec.

La société IBH Softec a développé pour le netLINK un pilote qui s’intègre dans Step 7® et qui, via l’interface de « Paramétrage de l’interface PG/PC », offre le choix du netLINK.

Vous pouvez télécharger le pilote IBH Net et sa documentation ici.

Avec ce pilote, le netLINK permet la programmation, le débogage, la visualisation dynamique, etc…, de vos automates.

Il est aujourd’hui possible de réaliser avec le netLINK une communication inter automates comme expliqué dans la documentation fournie avec le pilote IBH Net.

Le netLINK est également utilisé pour la supervision et le contrôle de vos automates.

Côté Ethernet, il dispose d’un protocole Hilscher ouvert, dont les spécifications sont fournies sur le CD, qui permet de réaliser des pilotes pour des superviseurs du marché ou des applications spécifiques. Nous avons d’ailleurs développé quelques uns de ces pilotes chez Hilscher France.

Les dernières versions de firmware intègrent le protocole normalisé ISO on TCP (RFC 1006). Ce protocole, disponible dans de nombreux terminaux opérateurs et superviseurs du marché, permet donc une connectivité très large et simple à mettre en œuvre.

Enfin, plusieurs serveurs OPC sont disponibles, dont celui de IBH Softec. Ainsi, toutes les solutions clientes OPC peuvent utiliser le netLINK.

Puisque l’on est sur de l’Ethernet TCP/IP standard, il est possible de développer des solutions sur des réseaux locaux comme via des accès distants, permettant la prise en main à distance, le diagnostic, les mises à jour… Une plateforme de démonstration est d’ailleurs disponible chez Hilscher France et vous pouvez demander les informations de connexion afin de juger par vous même de l’adéquation de cette solution à vos besoins.

Pour terminer, le netLINK offre également un accès à la couche PROFIBUS FDL. Certains protocoles spécifiques ont été développés sur cette couche, un peu comme avec le CAN, notamment dans le ferroviaire.

Je tâcherai de vous présenter les diverses facettes du netLINK dans plusieurs articles à paraître.

Merci pour votre attention.

Cordialement,
Stéphane